informer-dessin

La Brebis qui lit

Aucune image

La Brebis internote

Infos locales ou infos plus générales, survolez les liens pour choisir la ou les lettres que vous désirez recevoir périodiquement.

Quand militaires et écolos se retrouvent le temps d’un débat


LE MONDE | 14.10.2015 - Par Nathalie Guibert
Les armées se préparent au dérèglement climatique, porteur de guerres aussi sûrement que la folie des hommes. Les élus écologistes aussi, qui souhaitent prévenir le mal, eux qui comptent plus d’objecteurs de conscience dans leurs rangs que les autres bataillons de l’échiquier politique. Il fallait réunir les uns et les autres : la sénatrice Leila Aïchi (Paris, EELV) l’a fait mardi 13 octobre.

Lire la suite...

Sur le Larzac, des éleveurs ovins cultivent l'autonomie


Utiliser des semences locales, éviter les médicaments et les pesticides, développer au maximum la pâturage : sur le Larzac, des éleveurs de brebis font le pari de l'autonomie, dans un but à la fois économique et environnemental.

Dans une grange du plateau karstique, pendant que ses bêtes paissent dans les champs à l'horizon embrumé, Laurent Reversat trie ses récoltes. De "gros grains d'orge" qu'il compte resemer pour nourrir les 320 brebis laitières de la ferme, située à Eygalières, près de La Cavalerie, dans l'Aveyron.

Lire la suite...

Lum del Larzac, c’est parti !


Le projet de production d’électricité photovoltaïque initié par la SCTL a été officiellement lancé le 3 avril avec la constitution d’une structure dédiée aux énergies renouvelables.

Depuis longtemps on en parlait, mais les velléités de production d’énergie sur le territoire géré par la Société Civile des Terres du Larzac butaient sur des obstacles règlementaires : un fermier n’a pas le droit de mener un tel projet, qui est du ressort du propriétaire, et la SCTL n’est pas habilitée à exercer une activité dite commerciale. Mais il y a un an, des fermiers d’Egalière, puis de la Salvetat, ayant des toits bien exposés à restaurer, ont poussé à faire bouger ces obstacles. La création d’une nouvelle structure s’est imposée, mise sur pied par une petite équipe et surtout grâce au travail des secrétaires de la SCTL, Ghislaine Ricez et Emmanuelle Galtier.

Lire la suite...

Nouveau transformateur à St-Victor ? L’opposition ne faiblit pas


St-Victor-et-Melvieu est une commune située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du Larzac, sur un plateau dominant les Raspes du Tarn. Depuis cinq ans, un projet de transformateur électrique est contesté par une partie de la population. Entretien avec la présidente de la principale association d’opposition à ce transfomateur jugé inutile et nuisible.

Lire la suite...

St Victor et la transition énergétique


Questionnement sur la mise en cause du développement de l’industrie éolienne.

Sans hésiter, dans un premier élan, je me suis senti solidaire des opposants au transformateur de St Victor : comment accepter une telle nuisance ? Et même avec un à priori favorable à l’énergie éolienne, je me suis laissé interpeller par leur mise en garde face à un risque de colonisation industrielle d’un territoire rural. Le raccordement des aérogénérateurs du Lévézou étant la raison principale du projet de nouveau transformateur, c’est donc le développement de ce grand éolien que je me suis attaché à questionner, avec pour ligne de mire la sortie du nucléaire et avec pour référence principale le scénario Négawatt, un plan extrêmement élaboré et précisément chiffré de transition énergétique : il est possible, selon ce scénario, de nous libérer de notre double dépendance au nucléaire et au pétrole d’ici 2050. Voici donc un petit tour d’examen des arguments anti-éoliens. Je ne considère pas ici ceux qui condamnent l’éolien sans souci de transition énergétique en s’accommodant de notre modèle nucléaire, mais je voudrais questionner ceux qui me questionnent vraiment : les anti-éoliens qui se disent aussi et avant tout anti-nucléaires.

Lire la suite...

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres". A.Gramsci. ou Le Forum du clair-obscur

Construire un monde nouveau, faire face aux monstres surgissants et contribuer à détruire l’ancien monde, voilà le programme des forums sociaux mondiaux. Vaste programme dira-t-on, certes, mais c’est bien ce à quoi obstinément, fermement, ils s’attellent au fil des ans.

Pour rappel, en 2001, le 1er Forum Mondial Social s’était tenu à Porto Alegre (Brésil) en même temps que le Forum économique de Davos (Suisse), lequel réunit chaque année les dirigeants politiques ainsi que les représentants de l’économie néo-libérale. Une manière d’affirmer que les deux forums sont différents dans leurs finalités. Les Forums de Davos ont pour mission de relancer les réformes structurelles et budgétaires de l’activité économique mondiale. Les FSM s’appuient sur les échanges des mouvements sociaux et visent un partage équitable des ressources, des savoirs, pour des relations enfin apaisées au sein des sociétés humaines. 13 FSM se sont tenus alternativement en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique sub saharienne, au Maghreb.

Lire la suite...

Vidéos

Ciné-journal de Léon Maillé, paysan du Larzac (25:14)

 

1er épisode

http://memoire.ciclic.fr/9394-cine-journal-de-leon-maille-paysan-du-larzac

 

2ème épisode

http://memoire.ciclic.fr/9393-2eme-cine-journal-des-maille